raisins

Le raisin, une histoire qui se cache sous ses feuilles

 

« Les regards dans les rênes du coursier, 
Délivrant le bercement des palmes de mon sang, 
Je découvre soudain le raisin des façades couchées sur le soleil, 
Fourrure du drapeau des détroits insensibles. »

Capitale de la douleur (1926)
Paul Éluard

Le roi de l’automne

Le raisin, le fruit roi de l’automne, est référencé tout au long de l’histoire, pas seulement pour être mangé, par des poètes, des esthéticiens, des religieux, des artistes et des médecins naturopathes.

Dans l’Egypte antique, cet excellent antioxydant et purifiant a été utilisé pour garder le secret de la beauté de Cléopâtre. Selon le Kosmétikon, le livre des cosmétiques de la grande reine Egyptienne, il faut écraser les grains de raisin, les mélanger avec un peu de miel et poser cette préparation sur le visage pour régénérer les cellules de la peau avant de rincer avec de l’eau tiède.

adam-eve-peter-paul-rubens

RUBENS Pierre Paul, 1577-1640, Adam et Ève (1597-1600)

Dans la cathédrale de Gérone en Espagne construite du XI au XVIII (voir ci-dessous), l’arbre de connaissance du bien et du mal porte des feuilles de figuier mais ses fruits sont des raisins. Les feuilles de la vigne remplacent celles du figuier à partir de la Renaissance pour masquer le sexe des représentations nues.

cathedrale_gerone_adam_eve

Extrait de la cathédrale de Gérone en Espagne

C’est plus tard au XXe siècle que la nudité a repris sa forme originale. Par exemple, la restauration de « Expulsion d’Adam et Eve du Jardin d’Eden », la fresque de Masaccio dans la Chapelle Brancacci  (1426 ~ 1428), supprime les feuilles de vigne-cache sexe rajoutées à la fin du XVIIe.

Le vin

Dans le christianisme, l’alcool de la vigne symbolise le sang du Christ et sa résurrection pas seulement par sa couleur mais encore par le sens : le raisin doit être détruit pour renaître dans le vin. Sous l’Ancien Empire, ce nectar des dieux était très cher par rapport à la bière et exclusivement réservé aux élites et aux riches comme Pharaon et à, son entourage. Les vins égyptiens avaient un taux d’alcool deux fois plus élevé que maintenant (environ 25°).

peinture_murale_raisin_ancien_egypte

Tombe de Nakht à Thèbes. Vendanges sous la XVIIIème dynastie (-1590 à -1390)

L’étymologie de « vin » vient du sanscrit « vêna » qui signifie « aime » ; vinum en latin, vino en italien, wein en allemand et wine en anglais. En France, la culture de la vigne a été introduite un siècle avant JC par la conquête romaine. L’empereur Probus autorise les Gaulois à planter de la vigne et à produire du vin en 270. Pendant toute la période du Moyen Âge, la France est le premier exportateur de vin en Europe. C’est au XVIe siècle que le raisin est enfin posé sur la table et devient le dessert favori du roi François 1er.

Les vertus du raisin

Quant aux vertus du raisin et à sa cure, on vous invite à lire le dernier article de notre naturopathe, Françoise Avril : La cure de raisin – détoxication et revitalisation.

Selon la Bible, Jésus transformait de l’eau en vin, pas du vin en eau. Donc profitez du vin et fêtons, selon Galilée, « le vin, c’est la lumière du soleil captive dans l’eau » !

Wunrei, pour l’équipe du magasin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *