consom-acteur-sac-vrac

Etes-vous un consom’acteur ?

Tirons la sonnette d’alarme !

Depuis le 2 août 2017 notre planète vit à crédit. Cela signifie qu’en sept mois, nous avons émis plus de carbone que ce que les océans et les forêts ne peuvent en absorber en un an. Nous avons pêché plus de poissons, coupé plus d’arbres, et fait plus de récoltes que ce que la Terre a pu produire sur cette même période. Pour subvenir à nos besoins, nous avons aujourd’hui besoin de l’équivalent de 1,7 planète en moyenne ou de 3 planètes pour les français[1].

Pour réduire l’empreinte écologique et les émissions de CO², que pouvons-nous faire dans notre vie quotidienne ? Pour faire une consommation intelligente et responsable, quelles habitudes pouvons-nous avoir ?

De plus en plus de gens s’habituent à acheter des produits en vrac. Cela permet de réduire non seulement le déchet des emballages mais aussi le prix final. Certains fabriquent leurs sacs à vrac. Une cliente américaine m’a impressionné avec son sac fait-maison selon le mode d’emploi d’un site américain (image ci-dessous).  Je voudrais publier des exemples de nos clients consom’acteurs et partager leurs astuces.

Devenir un consom’acteur

Sac à vrac fait-maison

Sac à vrac fait-maison

Tous les samedis matins Monsieur B attache son vélo devant notre magasin. Il vient de Montesson. A son départ sa bicyclette est chargée avec une boîte d’œufs, un ou deux packs de lait (1 pack = 1 litre x 6 cartons) et les courses pour sa famille.

Il est également un de nos clients qui demande régulièrement d’arrondir la somme totale à payer afin de subventionner l’achat de terrains agricoles bio par l’association Terre de Lien. En avril dernier l’association a tenu une animation de dégustation de cresson dont la cressonnière est située à Saint Eloi et qui a été acquise grâce à ce don militant[2].

Madame N amène ses bocaux vides pour transporter ses fromages et Madame M, ses sacs à vrac en papier déjà utilisés. D’ailleurs la seconde vient en vélo. Avec ses fils (21 ans et 18 ans), elle achète d’avantage de légumes et fruits car ils sont végétariens. Surtout les garçons le sont devenus après avoir regardé le film DEMAIN, qui les a fait changer de mode de vie. Ils ne choisissent que des fruits locaux, de saisons et des produits en vrac. Ils font également des achats dans des marchés d’occasion s’ils en ont vraiment besoin.

En fait depuis l’ouverture du magasin en 2009, Biocoop Greendy n’a jamais utilisé ou vendu de sacs et des bouteilles en plastique. Nous sommes très heureux de témoigner et d’accompagner ce genre de changement de petits gestes. Quelles habitudes pratiquez-vous pour réduire les déchets inutiles et les émissions de CO² ?

Wunrei Jung

 

[1] http://www.wwf.fr/?13300/A-partir-du-2-aout-2017-la-planete-vivra-a-credit

[2] https://terredeliens.org/la-cressonniere-saint-eloi.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *